un temps fort pour patienter jusqu’à la profession de foi

Ces temps de crise sanitaire obligent à toujours repousser les sacrements attendus par vos enfants. Aussi, et pour tenir éveillée la foi des jeunes que vous avez confiés à la pastorale, il a été proposé 2 « temps forts », l’un pour le primaire (matinée du 6 novembre) , l’autre pour le collège (après-midi du 12 novembre).

Pour le primaire, les jeunes en attente des sacrements de baptême et de 1ére Communion, ont reçu un enseignement approfondi sur la messe, dispensé par le Père André Venitus , le Père Vincent Poiteau et  le diacre Marie-Debrice entourés de catéchistes. Des temps de prières ont encadré cette leçon.

Pour le collège, les jeunes, qui souhaitent recevoir le baptême  et la 1ére Communion, et ceux qui veulent renouveler leur profession de foi, ont entendu, après la messe,  plusieurs témoignages, tous différents mais tous porteurs d’une vraie foi.

Une vidéo sur le jeune Carlo Acutis (1991-2006)  leur a montré que la sainteté n’est pas d’un autre temps, n’est pas pour les autres ni qu’il faut être particulier pour être saint. Non, Carlo était un jeune très ancré dans son époque, féru d’informatique,  mais tout simplement…immensément bon, généreux, consolateur, redonnant tout ce que Dieu lui donnait ! Exemple pour tous les jeunes qui veulent vivre heureux. Carlo est déjà nommé « bienheureux » et va, prochainement, être déclaré Saint par le Pape.

Témoignages d’un ton différent mais tout aussi formateurs : celui, enthousiaste,  du Père Jean-Baptiste qui n’est venu à la foi que tardivement, à 19 ans et celui de Murielle dont l’enfance douloureuse l’a rapprochée de Dieu  et dont elle sentit, et sent toujours, l’accompagnement et l’amour infini.

Les jeunes ont bien perçu que nous sommes tous appelés à la sainteté, quel que soit l’âge, quel que soit le chemin et …..que cela rend véritablement heureux, d’un bonheur que nul ne peut enlever !

En route vers la sainteté !