Ouverture du Salon du Livre Chrétien 2016, le 14 octobre à 18h.

Ce soir-là, les élèves de CM2-6ème ont interprété le chant «  J’ai ouvert le livre de l’histoire des hommes… ».

dscn3093

Puis ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans trois scénettes : la première récapitulait les différentes étapes de la présentation du livre, de l’Antiquité à nos jours. Au cours des siècles, les supports ont été successivement la pierre, puis le bois. Ensuite on est passé de la tablette en bois aux rouleaux de papyrus, puis de parchemin et enfin au papier venu de Chine et introduit par les Arabes…

Le thème choisi pour introduire le salon du Livre Chrétien, était le suivant «  Lire nuit gravement aux idées reçues ». Pour illustrer cette phrase, la deuxième scénette présentait un extrait de La Voleuse de Livres de Markus Zusak. Il avait été choisi le passage de l’ autodafé, destruction des livres par les Nazis car ils exprimaient des idées opposées au Nazisme ou parce qu’ils étaient écrits par des Juifs. Cet autodafé avait lieu en Avril 1940, en Allemagne, près de Munich. L’héroïne s’appelait Liesel, elle était âgée de 10 ans.

A la fin de la scénette, un élève est venu lire au public une réflexion de l’auteur qu’il adresse à son héroïne passionnée par les livres : « J’aurais voulu lui demander comment l’espèce humaine pouvait être à la fois si laide et si magnifique, et ses mots et ses histoires si accablants et si étincelants ».
La troisième scénette rapportait l’interview par un journaliste d’un prêtre orthodoxe russe.

Ses paroles avaient été réellement prononcées en 2012. Elles faisaient allusion à la dictature soviétique de 1926 à 1956 qu’il avait connue dans sa jeunesse et qui interdisait aux jeunes gens la fréquentation des églises, mais aussi la lecture de la Bible, qui rappelle les droits sacrés des individus.

Enfin un élève de CM2 a lu un mot d’accueil pour les auteurs chrétiens qui se donnent pour mission de construire un monde meilleurdscn3092