Archives de catégorie : Pastorale

Rameaux 2021 ! 27-28 mars : Témoins d’hier à aujourd’hui !

Les jeunes du diocèse de 11 à 18 ans se sont rencontrés pour entrer ensemble dans la Semaine Sainte. Des groupes ont été organisés pour faciliter la visioconférence.

Ainsi les élèves de l’institution Beaupeyrat se sont réunis sur ce même sujet,  de 14h à 17h15, au sein de l’école.

 Tout a été retransmis en visio, sur la chaîne «  you tube »  du diocèse, à partir de l’église du Sacré Cœur à Limoges.

Au programme :                               

 Samedi 27 mars : 14h30-15h30 : Lancement du we avec les étudiants et Mgr Bozo : une entrée en matière ludique !

Puis un kahoot a eu lieu entre les élèves partagés en plusieurs groupes. Il s’agit d’un quiz interactif animé par les étudiants du diocèse.

                              16h-17h : catéchèse interactive de Mgr Bozo : « Montons à Jérusalem avec Jésus dans la force de l’Esprit. »

                              20h30-21h30 : Veillée- louange animée par les SUF (à huis clos, avec retransmission en direct)

Dimanche 28 mars : Matinée : Messe en paroisse

                               18h-19h : Retransmission en vidéo du we et du message de l’évêque aux jeunes.

C’était un événement participatif  sur la  chaîne «  you tube » du diocèse.

Marie-Dominique Mandahinog

SEMAINE SAINTE 2021

La messe chrismale a eu lieu  mardi 30 mars 2021 à 15h à la Cathédrale. Durant cette célébration, l’évêque bénit les huiles saintes et consacre le Saint Chrême. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques, puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Nous avons  proposé au groupe de catéchèse de 3ème d’assister à cette messe pour vivre ce moment important de notre Eglise. De fait,  les élèves sont nombreux dans ce groupe à vouloir faire leur confirmation.

La messe était animée par les Petits Chanteurs de notre institution.

Pour le jeudi Saint, Père André et moi-même sommes passés dans les classes du primaire toute la matinée. Nous leur avons expliqué ce qu’était le triduum pascal, mot latin signifiant « un espace de trois jours », – du Jeudi Saint au Dimanche de Pâques – durant lesquels l’Eglise  célèbre la Passion, la Mort et la Résurrection de Jésus.

L’après-midi nous avons eu une messe suivie d’une adoration au reposoir à 15h30

Pour le vendredi Saint,  différents chemins de croix se sont succédé dans la cour en fonction des classes.  C’était également le jour, à la cantine, d’une action   «  riz, pain, pomme ». Le bénéfice de cette action sera reversé à l’ODNS Organisation pour le développement avec de nouvelles solidarités (comme le cross solidaire nous continuerons à aider le Nicaragua) ainsi que pour le Secours Catholique dans la continuité de l’Avent.

Matinée du Pardon 2021

Recevoir le sacrement de réconciliation durant le carême est une véritable préparation à vivre la semaine Sainte.

De 8h30 à 10 h, ce sont les élèves de CM1 et de CM2 qui se sont confessés après une célébration autour de l’Evangile du Fils prodigue. Et  de 10h à 12h, ce sont  les collégiens et les lycéens qui ont été invités  à recevoir ce sacrement.

Ils avaient été préparés en amont durant les cours de catéchèse.

Cette matinée fut très belle : dans La chapelle remplie,  le Saint Sacrement était exposé pendant plusieurs heures, et la présence du Seigneur  à l’intérieur de l’Ostensoir  permettait aux jeunes de se recueillir devant le Christ.

DEUXIEME ETAPE DE BAPTEME

Vendredi 5 février 2021, en la chapelle de Beaupeyrat, au cours de la messe célébrée par le Père André Vénitus, 8 jeunes ont vécu leur 2ème étape de baptême. Avec détermination, ils poursuivent leur chemin de foi et nous ont donné à voir un beau moment de recueillement. Après avoir été marqués du signe de la Croix sur leurs oreilles, leurs yeux, leur bouche, leur cœur et leurs épaules pour être tout entier dans la main du Seigneur, ils ont, chacun, prononcé une phrase de la Bible, choisie par eux-seuls et qui « parle » à leur cœur. Enfin, ils ont reçu le « Nouveau Testament », paroles de vie pour leur vie. A présent, ils vont se préparer à leur 3é étape de baptême.

Fête de présentation de Marie au Temple

Suivant la coutume juive, Anne et Joachim, les parents de Marie  ont voulu  remercier Dieu de la naissance de cette enfant, et c’est ainsi qu’à l’âge de trois ans, Marie a été conduite au Temple pour être consacrée à Dieu.

Cet événement, qui deviendra une fête en Orient et en Occident, reflète bien la disponibilité de la Vierge Marie à l’égard de la volonté divine.

Au XVIème siècle, Sainte Jeanne de Lestonnac, notre sainte patronne,  a choisi cette fête pour confier à son tour ses filles à la Vierge Marie, représentant un guide sûr dans la voie de la perfection.

A sa suite,  nous continuons à présenter nos élèves à la Vierge Marie et à les mettre sous sa protection. Par suite des  conditions sanitaires imposées,  nous avons dû nous adapter pour cette fête.

Pour le primaire : Père André et moi-même sommes passés dans les classes des tout petits jusqu’en CM2 pour demander leur prénom afin de les confier à Marie lors des différentes messes qui seront célébrées

 Les  classes de Collège (6è, 5 è,  4 è et  3 è) et de Lycée ont participé à une messe fixée à des heures différentes.

Puisse la Vierge Marie « pleine de grâces » accorder sa protection  à tous les élèves de Beaupeyrat qui lui ont été confiés durant cette année scolaire perturbée et puissions-nous chanter avec elle : « Le Puissant a fait pour moi des merveilles/ Saint est son nom » !

BELLE FÊTE DE L’ANNONCIATION

Aux membres des groupes de la famille ignatienne,

aux compagnons de la Communauté de Vie chrétienne (CVX)

au Père Pierre Kiedrowski

aux paroissiens de Limoges et de Poitiers

Chers amis,

Vous avez reçu l’invitation de vivre “une messe qui prend son temps” le 25 mars 2020, jour de l’Annonciation.
La gravité de la situation sanitaire a contraint le gouvernement à prendre des mesures de confinement drastiques, et, comme vous le savez, tout rassemblement, office, rencontre a été annulé.

Afin de fêter ensemble, malgré tout, cette solennité, nous vous proposons de vivre chez vous” un moment qui prend son temps” à partir de l’Evangile de ce jour et de nous faire un retour de votre méditation. Ce moment pourrait par exemple débuter le 25 mars à 19h30, lorsque, à l’appel des évêques, sonneront les cloches de la France entière, pour manifester notre fraternité et notre espoir commun. (voir pièce jointe)

Pour vivre ce moment :

1- Prenez le temps de lire et de relire profondément le récit de l’Annonciation dans l’Évangile de Saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38. (dans votre Bible, ou ci-dessous)
Vous pouvez imaginer la scène, goûter ce qui se vit dans cette rencontre à partir des paroles, attitudes, réactions des personnages.
Qu’est-ce qui vous touche, vous rejoint dans ces versets pour votre vie d’aujourd’hui ? 

2-Vous pouvez ensuite rédiger une prière (action de grâce, intercession, pardon…) en lien avec votre vie et celle de notre monde .

Vous êtes invités à envoyer un ou deux points de votre méditation du récit de Saint Luc et une ou deux intentions de prière à lucie.derom@orange.fr pour Limoges ou michelelanglais@free.fr pour Poitiers, avant le 30 mars.

Vos envois seront compilés et renvoyés à vous tous qui nous aurez répondu. Ainsi, nous aurons tous un recueil de ce qui moment qui prend son temps nous aura fait vivre.

Nous vous souhaitons une très belle méditation avec l’Esprit du Seigneur et une belle fête de l’Annonciation du Seigneur avec Marie, celle qui a dit “oui”.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.

L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.

Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »

Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? »

L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »

Alors l’ange la quitta.

5ème édition du week-end traditionnel “Montagne et Spiritualité”

 Ce week-end, à Murat, chez les frères de Saint Jean, avait pour objectif d’offrir aux adolescents de Beaupeyrat une détente sportive  et un approfondissement spirituel.

Le programme de ces journées : vendredi, samedi, dimanche,  consistait d’abord dans une randonnée au lac du Pêcher, puis au Prieuré, ce fut le  témoignage de frère Vincent sur la vie de la communauté, suivi de plusieurs questions de jeunes. Enfin  soirée ciné-débat autour du film «  Jésus l’enquête » : Lee Strobel, journaliste d’investigation au Chicago Tribune et athée revendiqué, est confronté à la soudaine conversion de son épouse au christianisme. Afin de sauver son couple, il se met à enquêter sur la figure du Christ, avec l’ambition de prouver que celui-ci n’a jamais ressuscité.

Le lendemain, journée sportive à la station du Lioran : dans  un paysage enneigé et féerique, les jeunes se sont élancés sur les pistes de ski. Il y eut  des temps de prière, une belle veillée d’adoration et de confession où les élèves ont pu goûter à la miséricorde de Dieu.

 Le dimanche, tous ont entrepris une  marche vers la Vierge de la Haute Auvergne et ont participé à la messe paroissiale.

Nous sommes rentrés ressourcés spirituellement avec au fond du cœur la devise de la Bible que l’on nous répète tous les ans…

“Soyez toujours Joyeux” 1 Th 5, 16  

La messe : Pourquoi ?

Parce que la messe est «  l’œuvre de Dieu » . A chaque célébration, Jésus offre son corps et son sang pour le salut des hommes : c’est le sacrement de l’Eucharistie dont notre cœur  a besoin  pour vivre au mieux l’Evangile dans notre vie quotidienne.

Tel est, en résumé, l’enseignement sur la messe que notre prêtre référent , le Père André Vénitus,  a dispensé auprès des enfants , mais aussi auprès des parents et amis venus les assister, dans la préparation de leur Première Communion, qui avait lieu dans ll’Abbatiale de Solignac, Dimanche 19 Janvier à 10h. 

A 11h , tous  se sont rendus à la messe qu’ils ont suivie avec ferveur. On  ressentait le soutien des familles dans cette démarche de foi.