Tous les articles par Christophe Aujard

Visite du CERN

Compte rendu de la visite du CERN faite par Foucauld élève de Terminale S.

Suite au concours de Physique organisé par le Lion’s club, du  26 au 28 février 2016, je suis allé visiter le Centre Européen de Recherche Nucléaire à Lausane.

Lors de se voyage que j’ai réalisé avec 19 autres lycéens lauréats de ce concours, nous avons, le Vendredi,  visité Paray-le-Monial.

La visite du  CERN nous a pris la journée du samedi, avec une conférence expliquant tout sur le CERN, la visite des bureaux de contrôle du téléscope AMS et l’usine de tests des aimants du LHC (le grand accélérateur), ainsi que le musée Microcosm du CERN. Puis nous sommes allés visiter le centre de Genève. Nous sommes finalement revenus le dimanche avec repas gastronomique en chemin.
Foucauld

Coupe détecteur (1)

Photographie d’un détecteur

Mise évidence particules chargées

Mise en évidence de particules chargées

Conférence – La France face au terrorisme.

Les dramatiques événements du mois de novembre dernier et la mise en place de l’état d’urgence ont suscité beaucoup d’interrogations de la part d’élèves. Le jeudi 3 décembre 2015, de 14h à 16h, Monsieur Jean Morange, Professeur agrégé de droit public a fait une conférence destinée à tous les lycéens de Terminale sur le sujet : « La France face au terrorisme ». Après avoir rappelé comment on pouvait définir un Etat de droit, une démocratie libérale d’une part, et une acte terroriste d’autre part, il a été précisé en quoi consistait l’état d’urgence qui permet de déroger, mais pour un temps limité, au droit commun. L’exposé a été suivi de questions manifestant l’intérêt porté par les élèves à ce sujet.

IMG_0263

Le même thème général a été abordé par ce professeur, le jeudi 14 janvier 2016, de 20h à 22h en présence de parents et professeurs ainsi que de quelques élèves. Il a surtout été insisté sur le choix du régime de l’état d’urgence ainsi que sur les pouvoirs qu’il confère au gouvernement et plus spécialement au ministre de l’Intérieur et aux préfets. L’existence de garanties et de contrôles juridictionnels a été expliquée. Les suites de l’état d’urgence ont été envisagées. De quelle façon faudra-t-il adapter le droit commun mais aussi la société pour faire face, dans la durée, aux menaces terroristes ? Les techniques juridiques ont leur place mais, également, la transmission urgente des valeurs par les établissements scolaires ainsi que par les familles. Le débat a fait apparaitre un large consensus à cet égard.

Résultats concours physique

Comme tous les ans des élèves de Terminale S ont participé au concours de Physique organisé par le Lions Club.

Cette année, 6 d’entre eux se sont inscrits et ont travaillé pendant 3 heures sur des exercices de physique. Ils devaient également produire un texte argumenté autour du thème de la sonde Philaé et de la commette Chury.

Le Mercredi 3 Février, les résultats ont été publiés : Foucault,  classé quatrième  sur 134 participants, aura la chance de partir 3 jours à Lausanne pour visiter le CERN.

Les autres élèves, bien classés également, ont reçu en récompense le livre D’Hubert Reeves “Poussières d’étoiles”.

 

Attentats du 13/11 – Mots de l’équipe de direction

Courrier aux parents de l’institution Beaupeyrat,
La dimension tragique des événements du vendredi 13 novembre au soir à Paris rend toute analyse ou commentaire immédiats dangereux et dérisoires.
Portons dans le recueillement et la prière la mémoire des victimes et le chagrin de leurs proches.
Nous ne pouvions ni ne devions éluder les questions d’élèves ou des prises de parole spontanées d’autant qu’ils ont été exposés tout le week-end à des flots d’informations et de commentaires sans compter les discussions en famille ou avec les camarades…Il n’était pas question d’imposer un discours convenu aux enseignants, cependant chacun a trouvé les mots en conscience.
Nous devons œuvrer au moins pour éviter que nos jeunes ne sombrent dans la haine, la discrimination aveugle et faire en sorte qu’ils osent encore regarder l’avenir avec foi et courage. Pas simple il faut le reconnaître.

Il nous a fallu cependant, revenir très rapidement aux procédures à mettre en place.
Tout d’abord, bien entendu les voyages pédagogiques sur Paris, à l’étranger, sont dans l’immédiat suspendus, ainsi que toute sortie d’un jour et déplacements d’élèves organisés avec les transports en commun.
Le portail restera fermé dès 8h00 pour la rue Pétiniaud Beaupeyrat jusqu’à nouvel ordre des instances (cela peut durer plusieurs mois)
Pour les parents de l’école primaire et maternelle qui ont l’habitude de passer par le portail de la rue Pétiniaud Beaupeyrat, nous vous conseillons, si vous êtes en voiture, de déposer vos enfants devant l’école plutôt que de passer avec vos véhicules et faire ouvrir le portail trop souvent.
À ce jour prolongement de l’état d’urgence jusqu’au 26 février 2016, voté par l’assemblée nationale. À cette heure nous n’avons pas encore de précision du ministère de l’éducation nationale ni du recteur. Nous ne manquerons pas de vous les transmettre dès réception.
Par conséquent nous avons décidé en équipe de direction :
• Annuler le marché de Noël du 4 décembre 2015 ouvert au public
• Annuler les voyages prévus jusqu’au 26 février
• Reporter la fête du secondaire prévue initialement le Vendredi 11 décembre au Vendredi 1ier Avril 2016
• Quant aux sorties ponctuelles (théâtre, cinéma, visites etc..)les décisions seront prises au cas par cas.
Nous avons voilé la bannière de la compagnie de Marie Notre Dame et l’avons installée dans le hall comme nous l’avions fait pour les évènements de janvier.
La minute de silence a eu lieu lundi à 11h00 dans les classes.
Avant de commencer cette minute de silence à la mémoire des victimes, il nous a semblé important que tous nos jeunes du secondaire et étudiants reçoivent une parole de la communauté de Beaupeyrat.
Monseigneur Kalist notre évêque séjourne actuellement au Liban pour une rencontre œcuménique dont voici le message :
« Prions pour les victimes et leurs familles.
Prions pour les responsables politiques.
Prions pour que le Seigneur nous préserve de toute réaction violente; qu’Il garde nos coeurs dans la paix et fasse de nous des artisans de justice et de fraternité. »
Comme je l’ai dit en janvier : « non ce ne sont pas des croyants qui ont agi, Dieu ne veut pas qu’on tue en son nom, il donne la vie, il veut la vie. »
Qu’on s’adresse à lui en disant Dieu, Seigneur, Allah, Jéhovah peu importe, c’est le même et un seul Dieu et c’est un Dieu d’amour, de paix. Pour imager « la même boite aux lettres mais pas le même facteur » voila tout.
Après la minute de silence pour ceux qui le désirait nous avons prié Marie. Marie, qui porte le nom de Myriam dans le coran et que les musulmans vénèrent car elle était la mère de Jésus reconnu comme un prophète dans leur religion.
Pour le primaire, les enseignantes ont répondu aux questions des enfants et Madame Habert est passée dans toutes les classes, ils ont bien entendu fait la minute de silence également dans chaque classe.
Avec ce courrier, je vous joins celui de Madame Najat Vallaud Belkacem .
La communauté de Marie Notre Dame nous a écrit et le message a été posté sur notre site dès lundi.
Nous sommes conscients que les mesures prises entrainent des contraintes importantes mais sachez que nous les prenons non seulement parce que nous avons reçu des consignes mais également parce que nous ne voulons prendre aucun risque pour vos enfants. Acceptons ces contraintes comme un hommage aux victimes qui voudraient pouvoir les vivre aujourd’hui.
Croyez chers  parents à tout notre dévouement.

Fabienne Berthe- Chef d’Etablissement 2nd degré

Carole Habert – coordinatrice 1ier degré

L’équipe de direction

Attentats du 13 novembre – Lettre de la tutelle

 

Sans titre 1

A TOUTES LES COMMUNAUTÉS ÉDUCATIVES DE NOTRE RÉSEAU
Chers amis,

Notre pays est en deuil. Les graves attentats qui ont frappé Paris vendredi soir nous ont profondément bouleversé tous. Au nom des sœurs de toute la Province d’Europe la Compagnie de Marie Notre-Dame s’associe à la démarche de deuil national décrétée par l’État français.

Je tiens à vous exprimer ma profonde douleur et mon effroi face à des actes qui ont fait tant de victimes et tant de blessés. Ma compassion et prière sont aussi pour toutes ces personnes et leurs familles. Nos Communautés prient pour tous ceux qui ont des responsabilités politiques dans ces circonstances et pour ceux qui donnent le meilleur d’eux mêmes avec générosité: pompiers, médecins, infirmières,…

La Parole de Dieu de ce dimanche résonne aujourd’hui, pour nous tous, d’une manière particulière : Daniel adresse une parole de réconfort à ses contemporains qui traversent une période effroyable –période de persécution et d’occupation- et il leur annonce que « en ce temps-ci le peuple sera délivré ». Cette promesse est le fondement de notre espérance et la certitude que le Dieu de la Vie et de l’Histoire et que la mort n’a pas le dernier mot. Avec des croyants des différentes religions, nous implorons Dieu et nous le prions que vienne sa paix dans notre pays et dans le monde entier.

Ce serait bien si chaque Établissement pouvait s’associer à sa manière (dialogue, prière, veillée,…) à la démarche de deuil national. Notre mission d’éducation est la meilleure manière de travailler pour un monde plus humain et fraternel.

Une telle situation peut susciter dans nos Établissements de nombreuses réactions. Elle risque de diviser les diverses communautés qui forment nos Communautés éducatives, et s’efforcent jour après jour de vivre ensemble. Je vous invite à porter dans la prière cette épreuve et à devenir ensemble par nos paroles et nos actes des artisans de paix et des témoins d’Espérance pour nos concitoyens.

Unie à vous tous – avec la conviction que, au cœur de nos détresses Dieu est avec nous et le bien est plus fort que le mal- recevez mon affectueuse salutation,

Montserrat Massó-Pàmies, odn
supérieure provinciale

Rencontre avec les 3eme du Sauveur

Le jeudi 15 octobre 2015, les élèves de 3°C de Beaupeyrat ont reçu avec grand plaisir les 3° du Sauveur d’Aixe/Vienne.

L’échange s’est fait autour d’une rencontre poétique sur le thème de la Ville. Les élèves avaient auparavant créé un poème et choisi une image représentative de leur œuvre. Puis les poèmes ont été envoyés aux binômes.
Ce jeudi, la rencontre des binômes a eu lieu, à charge pour chaque élève de lire le poème qu’il avait reçu et de le lier à l’image correspondante.
La rencontre s’est terminée par un goûter partagé dans la joie et la bonne humeur!

VIVITAR DIGITAL CAMERA

Brevet d’initiation aéronautique

Grâce à une convention signée avec l’aéroclub de Limoges, les lycéens se sont vus proposer une formation gratuite pour préparer le brevet d’initiation aéronautique ou BIA.

A ce jour,  18 élèves des classes de Seconde, Première et Terminale ont décidé de relever ce défi. La formation se déroulera sur le site de l’école d’ingénieurs de Limoges (ENSIL) de Novembre à Mai à raison de séances hebdomadaires  de 2h15.  L’histoire de l’aviation, la météorologie, l’aérodynamique, la navigation, la sécurité  seront les différentes notions abordées.

Un vol  avec un moniteur sera proposé au futurs diplômés.

Bonne chance à eux.

Remise des diplômes

Le Samedi 10 Octobre, c’est sous un soleil radieux que s’est déroulée la cérémonie de remise des diplômes aux nouveaux bacheliers 2015.

Une grande majorité d’entre eux ont répondu à l’invitation de Mme Berthe, le chef d’établissement. C’est en présence de nombreux enseignants et de parents ou amis que chacun a reçu son diplôme et a pu présenter sa nouvelle vie d’étudiant.

DSC_5744

Visite centrale nucléaire de Civaux

Jeudi 8 octobre 2015, des élèves de Seconde, Première S et L, se sont rendus à la centrale nucléaire de Civaux, accompagnés de Mme Wujek, Mr Goujon et Mme Gonçalves.
Après une présentation, riche d’informations, sur la production d’énergie en France, on nous équipe de chaussures de sécurité, d’un casque, d’un audiophone et d’un cordon pour notre badge.

IMG_1028
Passage obligatoire par le centre de sécurité, on récupère la photocopie de notre carte d’identité, on nous donne notre badge de sécurité et un code confidentiel, les deux sésames indispensables pour franchir les différents portiques de sécurité.
Premier portique, pas de souci avec la procédure, on passe au détecteur puis on nous scanne et enfin nous accédons à la centrale (premier niveau de sécurité). Nous nous dirigeons vers l’unité 1 (il y a deux unités de production à Civaux), les bâtiments sont impressionnants et les portes gigantesques.
Après plusieurs portiques de sécurité, nous arrivons dans la salle des machines, le bruit y est assourdissant, nous nous sentons minuscules à côté des différents tuyaux et du condensateur, nous montons voir « Michelle » (la turbine de l’unité 1) et l’alternateur, tout est propre et étonnamment vide.
Nous terminons notre visite par la salle de simulation de la conduite d’une centrale, nous comprenons alors pourquoi il y a si peu de monde, tout y est répertorié et sécurisé.

Avis des élèves :
« La visite était très enrichissante et l’accueil très agréable. » Elise
« Visite très enrichissante et intéressante, beaux locaux, super. » Karl
« La visite nous a permis de découvrir l’architecture d’une centrale et son fonctionnement. » Lucas
« Je ne pensais pas que c’était aussi grand. » Marie

Tous nos remerciements à l’équipe qui nous a reçus.

Mme Goncalves, professeur de SVT à l’origine du projet

Atelier sciences

Durant l’année scolaire 2014-2015, un atelier Sciences a vu le jour à Beaupeyrat, le projet était de construire une maquette d’une station d’épuration, permettant à  partir d’une eau souillée d’obtenir une eau claire.
L’atelier a été proposé aux élèves de troisième et de seconde, quinze élèves se sont portés volontaires. Encadré par Mme Gonçalves, Mme Wecker et Mr Goujon, le petit groupe a su mener à terme le projet.

photo de groupe

Les débuts furent difficiles, pas facile de se voir et surtout pas facile de voir comment y arriver. Un petite groupe trouva la solution « partir de l’eau de robinet » !!!
Après une phase de réflexion, riche en idées et en fous rires, une ébauche de plan a vu le jour.
La phase de réalisation pouvait débuter.
Avec l’aide précieuse de Mr Delanne, notre technicien en chef, chacun participa à la construction de la maquette, les uns à la perceuse et aux vis, les autres aux tenailles et au grillage, d’autres encore à la peinture et à la décoration.
La maquette a été réalisée en une année scolaire et elle est visible au Laboratoire Ste Louise.

photo fin maquette

Quelques réflexions d’élèves ayant participé à l’atelier :
« L’idée de l’atelier Sciences m’a paru intéressante et comme j’envisage un bac S, cela va me permettre de vivre les sciences autrement. » Élise, élève de troisième.
« L’idée de la maquette m’a tout de suite attiré, je vais ainsi allier mon intérêt pour la science avec ma passion du bricolage. » Maxime, élève de troisième.