PROFESSION DE FOI, BAPTÊME ET PREMIÈRE COMMUNION DU COLLÈGE

Le dimanche 30 mai, 72 élèves de Beaupeyrat ont fait leur profession de foi, 9 élèves ont reçu le sacrement du baptême et 15 élèves celui de l’eucharistie.  Les enfants de l’année 2019-2020 étaient également présents avec ceux de cette année.

Ces 72 élèves ont déclaré ouvertement et publiquement leur foi en présence de leurs familles dans la cathédrale Saint Etienne de Limoges.En fait la profession de foi n’est pas un sacrement, mais une étape vers une vie nouvelle d’enfant de Dieu.

Pour préparer cette cérémonie, nous sommes partis deux journées à Pellevoisin, dans l’Indre, lieu d’apparition de la Vierge Marie à Estelle Faguette, reconnue par l’Eglise.

Dès notre arrivée, Frère Laurent nous a raconté l’histoire d’Estelle. En 1875, une jeune femme de 32 ans, Estelle Faguette atteinte d’une maladie incurable, écrit, avec un coeur d’enfant et dans une grande confiance, une lettre à la Sainte Vierge : elle lui demande d’intercéder auprès de son divin Fils pour obtenir sa guérison, afin de soutenir ses parents âgés. La Vierge Marie répond à cette lettre par quinze apparitions de février à décembre 1876, au cours desquelles elle éduque Estelle à la sainteté et lui délivre un message de miséricorde.
Le 19 février 1876, Estelle est entièrement guérie. Dès 1877, l’Archevêque de Bourges autorise le Culte public à Notre-Dame de Pellevoisin et la chambre d’Estelle est transformée en chapelle.
En avril 1900, le Pape Léon XIII reconnaît officiellement le scapulaire du Sacré Cœur, tel qu’Estelle l’a vu porté par la Vierge Marie, et encourage tous les fidèles qui le désirent, à le porter.
La guérison d’Estelle a été officiellement déclarée miraculeuse en 1983 par Mgr Vignancour, alors Archevêque de Bourges. Cette déclaration fait suite à tous les actes favorables et marques de bienveillance des souverains pontifes et des archevêques de Bourges à l’égard de Pellevoisin depuis plus d’un siècle.

Puis nous sommes allés à la messe où nos élèves ont été accueillis avec beaucoup de sollicitude de la part des sœurs. Après le pique-nique, nous avons travaillé en petits groupes sur le Symbole des Apôtres, mais aussi sur les sacrements. Pendant ce temps de travail, les enfants allaient se confesser.

Ensuite, dans l’après-midi, les enfants ont rédigé une lettre à la Vierge Marie qu’ils ont déposée à la grotte du château de Montbel. Dans le parc, une grotte a été bâtie sur le lieu des apparitions de la Vierge à Estelle Faguette, domestique des De La Rochefoucauld.

Fête de Sainte Jeanne de Lestonnac

Le mardi 18 mai 2021, nous avons célébré notre sainte patronne jeanne de Lestonnac. 

Cette journée revêt un caractère particulier dans toutes les écoles en France de la Compagnie Marie Notre Dame dont elle est la fondatrice.

A Beaupeyrat, chaque enfant a illustré, avec de la peinture, de l’encre, des gommettes, des collages ou autre procédé de son choix, un fanion avec le logo de la Compagnie Marie Notre Dame.

Les fanions ont été accrochés à de longs fils suspendus dans le cloître et dans différentes salles d’accueil.

Les enfants du primaire ont reçu un bracelet orné d’une phrase de sainte Jeanne.

Les chefs d’établissement Madame Berthe et Monsieur Lombard sont passés dans

les classes pour raconter l’histoire de sainte Jeanne et offrir une petite image.

A 12h, la messe a été célébrée en son honneur.

Les enfants ont déposé une fleur au pied de la statue de Sainte Jeanne.

Baptême et Première Communion : Dimanche 9 mai 2021

Le mardi 4 mai, les jeunes de l’Institution Beaupeyrat qui se préparaient au sacrement de première communion ou / et au sacrement de baptême, ont vécu une belle retraite au sein de l’établissement. Elle concernait les enfants de l’année précédente 2020, auxquels se rajoutaient  ceux de l’année 2021.

 Cette retraite, riche en diversité, a mobilisé toute leur attention. En effet, ils ont pu écouter deux témoignages : l’un sur « vivre sa foi dans le sport » et l’autre « vivre sa foi dans la vie de famille ». Tous deux exprimaient le grand bonheur d’être chrétien. Puis les jeunes se sont efforcés de mener à bien l’étude d’un livret très fourni sur le sacrement de Première Communion. Ils se sont intéressés aussi à des œuvres d’art : des tableaux religieux portant sur la Cène, le dernier repas de Jésus, le jeudi soir où Il institua l’Eucharistie, c’est-à-dire la Communion à son Corps et à son Sang.

Cette journée de découverte, d’écoute, de réflexion s’est achevée par une messe, célébrée toujours avec solennité et foi par le Père André Vénitus, au cours de laquelle les jeunes ont confié leur vive attente du sacrement de l’Eucharistie.