Filière technologique STMG

Logo beaupeyrat 2Série technologique STMG : Sciences et  Technologies du Management et de la  Gestion

La série STMG propose des programmes centrés sur les notions fondamentales et les méthodes propres aux sciences de gestion afin de favoriser des poursuites d’étude réussies dans l’enseignement supérieur.
Le socle commun de connaissance à acquérir en classe unique de première permet aux élèves d’aborder les différentes composantes des sciences de gestion dans leur ensemble
Le positionnement disciplinaire en Économie et Gestion, la série STMG est ancrée dans la voie technologique, par son objet d’études (les organisations), ses références scientifiques (la gestion, le management, l’économie et le droit), technologiques (les systèmes d’information et les TIC) et la démarche de son enseignement (démarche technologique).

Les principes fondateurs de la série STMG

Le développement de l’autonomie dans la recherche et le traitement de l’information.
Le recours systématique aux technologies de l’information et de la communication.
L’élargissement des apports culturels et scientifiques de l’économie, du droit et du management.
La démarche de projet permet aux élèves dans le cadre d’un travail de groupe de mener des activités afin de réinvestir les notions étudiées et développer leurs capacités d’organisation, d’initiative, d’autonomie, et de créativité.
L’offre d’une réelle culture des sciences de gestion.
Permettre de mieux choisir leur spécialité de terminale et de mieux identifier les études supérieures possibles.
Un équilibre entre les enseignements généraux et technologiques.

Horaires des enseignements obligatoires

 

1erer

Term

Les quatre spécialités de terminale STMG
1- Ressources Humaines et Communication
Cette spécialité propose l’étude des démarches de gestion mises en oeuvre dans tout type d’organisation en matière de ressources humaines, visant à concilier la recherche de la performance économique avec la performance sociale, en prenant appui tant sur l’action individuelle que collective.
Les axes principaux sont :
– Approfondir la compréhension des fonctionnements humains dans les organisations
– Développer un regard critique sur l’efficacité des méthodes, des techniques et des outils mobilisés pour gérer les ressources humaines, notamment au regard des résistances et des tensions individuelles ou collectives qui peuvent apparaître
– Être sensibilisés aux différents champs de savoirs qui éclairent la réflexion et nourrissent les pratiques, tels que le droit, la communication, la gestion administrative, la sociologie du travail, la psychologie sociale ou encore la gestion des ressources humaines.
2- Gestion Finance
Les axes principaux sont :
– Les finalités Gestion et Finance à travers le système d’information, sont la construction d’une représentation de l’entreprise par l’identification, l’évaluation, le classement et l’enregistrement de transactions. L’objectif est de fournir des informations pertinentes au regard des besoins des différents utilisateurs afin d’analyser la situation financière de l’entreprise et de préparer les décisions de gestion quel qu’en soit le niveau.
– La spécialité comporte des dimensions humaines, techniques et organisationnelles. Elles sont nécessaires afin de comprendre comment l’information financière et de gestion est produite, comment elle circule, est stockée et mise à disposition des utilisateurs.
– Cet enseignement doit permettre de développer un regard analytique et raisonné sur les problèmes de gestion des entreprises.
3- Mercatique
Les axes principaux sont :
– La mercatique est « l’ensemble des techniques et des actions grâce auxquelles une entreprise développe la vente de ses produits et de ses services en adaptant, le cas échéant, leur production et leur commercialisation aux besoins du consommateur » (terminologie publiée au J.O. du 2 mars 2010).
– La mercatique est abordée à partir de différents points de vue – celui du consommateur, celui de l’entreprise et celui de la société –, permettant ainsi à l’élève de découvrir une pluralité d’approches, à la fois concurrentes et complémentaires.
– l’enseignement de la mercatique vise à ouvrir la réflexion des élèves et à développer leur esprit critique vers un large champ d’outils et de pratiques qui structurent leur environnement quotidien de consommateur et de citoyen.
4- Système d’Information et de Gestion
Les axes principaux sont :
– Les technologies de l’information et de la communication contribuent à la construction d’une mémoire partagée des organisations dont elles prennent en charge les informations et les connaissances. Combinées de manière cohérente sous la forme de systèmes d’information de gestion, elles rendent possible de nouvelles formes de collaboration et de coopération entre leurs acteurs internes et externes.
– Un système d’information de gestion est un composé de technologies, de ressources humaines mais aussi de processus, de procédures et de règles de gestion propres à l’organisation dont il supporte les activités qu’il rend davantage génératrices de valeur. Le système d’information devient ainsi un élément essentiel et structurant de l’organisation.
– En apportant une culture technologique ciblée sur les fondamentaux des technologies de l’information et de la communication (bases technologiques, logiques informatiques, évolutions des usages), cet enseignement contribue à consolider les savoirs pratiques et souvent intuitifs des élèves, dans leurs propres usages du numérique. La diversité des points de vue qu’il développe sur les différents domaines de la gestion, permet d’accéder à une culture numérique et à une culture généraliste en économie-gestion.

Accompagnement personnalisé
Il est composé de deux axes fondamentaux :
– mise en place d’une reformulation des apprentissages, d’approfondissement et d’une aide méthodologique.
– accompagner l’orientation sous la forme, dans un premier temps d’entretiens individuels puis dans un second temps un entretien avec chaque élève accompagné de sa famille pour que chaque élève puisse choisir une spécialité en fonction des son projet et de ses résultats. Chaque entretien est mené conjointement par deux enseignants

Devoirs

– DST (devoirs sur table) de 1h à 2h toutes les semaines selon un planning prévu à l’avance.
– Contrôles groupés : chaque trimestre sur une période de 5 jours, les élèves sont évalués sur l’ensemble des matières.

Etudes envisageables après un Bac STMG
Brevets de Technicien Supérieur (BTS)
44 % des bacheliers STMG préparent un BTS, en lycée ou en école privée. Le choix du diplôme dépend de la spécialité suivie en terminale.
Diplômes Universitaires de Technologie (DUT)
Près de 10 % des bacheliers STMG s’inscrivent à l’université, en IUT. Le choix du diplôme préparé dépend de la spécialité suivie en terminale
Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG)
Adapté aux bacheliers Gestion & Finance ou Système d’Information de Gestion. Le DCG est le premier échelon de la filière comptable qui connaît trois paliers :
• à bac + 3, le DCG.
• à bac + 5, le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion).
• à bac + 8, le DEC (diplôme d’expert-comptable).
Le DCG a pour vocation première de sanctionner un niveau de connaissances générales et spécialisées représentant le socle du cursus. Ce diplôme offre notamment des débouchés dans les cabinets d’expertise comptable, dans les cabinets conseils ainsi que dans les services comptables, juridiques et financiers des entreprises.
Etudes universitaires
20 % des bacheliers STMG optent pour l’université en vue d’y préparer une licence générale (bac + 3), puis un master (bac + 5). Les licences de gestion ou de comptabilité sont les plus adaptées. D’autres sont accessibles. Quelle que soit la filière, les études universitaires requièrent une solide culture générale, de la méthodologie et des qualités d’expression en français.