La pièce de théatre Antigone vue par une élève

La représentation d’Antigone d’Anouilh, le 28 Mars 2017 à Beaupeyrat, s’est effectuée avec un décor et des costumes simples. Un fauteuil et un lit sur fond rouge ont servi de meubles pour le déroulement de cette tragédie.

La pièce nous est présentée par un jeune homme qui introduit chaque personnage en annonçant leur rôle respectif.

Puis ceux-ci s’animent et la pièce commence, inspirant au spectateur différents sentiments : tristesse lorsqu’il apprend le sort d’Antigone, effroi durant le dialogue entre Créon et sa nièce rebelle, émotion provoquée par l’amour entre Antigone et Hémon.

Mais cette tristesse qui accompagne toute la tragédie jusqu’à la mort d’Antigone et d’Hémon, laisse parfois place au rire et au comique avec les deux gardes.

Anouilh a su actualiser les caractères de chaque personnage pour son temps (1944) et trouver un équilibre entre le tragique, le comique et la réflexion.

Victoire Jobbé-Duval, élève de 1ère L.