L’occitan, c’est passionnant !!! Année 2016/2017

Le cours d’occitan est un lieu riche en bonne humeur, c’est un cours où ça bouge  et où les élèves font pleins de rencontres chaque année.

 

En  2016/2017  les élèves des différentes classes ont eu l’opportunité de rencontrer deux auteurs ayant fait le choix d’utiliser la langue occitane pour écrire leurs ouvrages.

Jean Pierre Reydy a  rencontré les jeunes et leurs a proposé une dictée en Occitan bien sûr, organisée en partenariat avec la Libraria occitana de l’I.E.O. de Limoges. Le but  de cette rencontre était à la fois pédagogique mais surtout ludique et les questions posées à l’auteur ont été très enrichissantes pour chacun. Merci à Magalie et à M. Reydy.

D’autre part les élèves de 6ème, 1ère et terminale ont rencontré Jean Louis Queriaud (Docteur en Occitan) qui est venu présenter son travail de collectage des arts et traditions populaires en Charente Limousine. Là aussi, les échanges furent très formateurs pour les élèves qui ont pu présenter avec plus d’aisance, ces textes lors des épreuves du bac. La matinée fut très appréciée de tous.

Enfin le cours d’occitan est aussi un endroit où l’on chante. Les élèves ont eu l’occasion de partager ces chants lors du spectacle de l’année, mais aussi lors des rencontres CM2 6ème.

Pour clore l’année un journaliste de RCF, Sébastien Péjou est venu interroger les élèves sur leurs motivations. Ce moment était pour certain un peu intimidant et pour d’autre l’occasion de montrer qu’ils maniaient déjà la langue avec une certaine aisance.

Voilà une année riche de rencontres et de plaisirs…  en route pour 2017/2018 !

Rejoignez nous car comme on le dit dans les couloirs « l’occitan, c’est amusant!! »

Tenetz vos fiers !

Pour finir quelques mots d’élèves :

L’occitan me motive car on apprend la langue de nos grands-parents tout en s’amusant, en déjeunant en cour, en faisant des petits contrôles.

 L’occitan me motiva perqué  aprenen la lenga de nòstres grands-paires tot en s’amusar,  en minjar en cor, fasem daus pitits contròles.

Aélia et Jules

         L’occitan me motiva perqué quò es una lenga parlada dins tot lo miegjorn de la França. Fasem daus gostats e  s’esnujam jamai. Rigolan beucòp e  escotan de las ìstorias.                               

L’occitan me motive car c’est une langue qui est parlée dans tout le sud de la France. On fait des goûters et on ne s’ennuie jamais. On rigole beaucoup et on écoute des histoires.

                                                                                                Kalvin et Louis 

         Ai beucòp aimat la dictada, qu’ era  amusant e risolier. Qu’èra  un bon moment  qu’avem tots  ben aimat. Aime beucòp  partajar daus moments agradius, emb ma classa d’occitan. Qu’era un dissabde mandin, lo 11 de Feurier 2017 queu monsur s’apela Jean Pierre Reydy es plan brave e gaujòs avem apres de las chausas sus eu e sus vita.

J’ai beaucoup aimé la dictée, c’était amusant et rigolo.C’était un bon moment, qu’on a tous bien aimé. J’aime  partager beaucoup de moments passionnants avec ma classe d’occitan. C’était un samedi matin, le 11 février 2017, ce monsieur s’appelle Jean Pierre Reydy, il est très sympathique et joyeux. On a appris des choses sur lui et sur sa vie.

                                                                                        Clara et Llona

            L’occitan es una lenga que es utilisada dempuèi l’atge mejan. La lenga occitana es coneguda en prumièr mercès a la literatura dempuèi lo sègle 12 quante los trobadors van començar a l’espandir dins tota l’Euròpa. La lenga occitana es estada valorisada per Frederic Mistral que a reçaubut lo pretz nobèu de literatura en 1904. Es parlada dins lo Val d’Aran, dins mai d’unas valadas de las Alpas italianas e dins 32 despartaments dau miegjorn de la França. L’occitan pòt tanben esser ‘pelada lenga d’Oc o Patois.

Dimecres 10 de mai avem chantat 2 chançons: la IO-IO e L’autre jorn sus la montanha a la radiò RCF. Qu’es lo jornalista Sébastien que nos aviá enregistrat. A la fin nos sem presentats. Quò era un moment simpatic.                                                    

                                                                                                                Mathilde et Clara 

L’ occitan est une langue qui est utilisée depuis le Moyen Age.  La langue occitane est connue en premier, grâce à la littérature à partir du xiie siècle, quand les troubadours vont commencer à la répandre dans toute l’Europe. La langue occitane a été valorisée par Frédéric Mistral qui a reçu un Prix Nobel de la littérature en 1904. Elle est parlée en Espagne, dans le val d’Aran, dans certaines vallées des Alpes italiennes, et dans 32 départements du sud de la France. L’occitan peut être aussi appelé langue d’Oc ou patois.

Le mercredi 10 mai nous avons chanté deux chansons: la IO-IO et l’autre jorn sus la montanha à la radio RCF. C’est le journaliste Sébastien Péjou qui nous a enregistré. Puis pour finir nous nous sommes présentés, c’était un moment sympathique.

         J.P.Reydy lo 11 de Feurié, de 11 oras a miejorn, a las pòrtas dubertas, nos a fach far una dictada sus un poema en Occitan. Queu poema parlava daus dròlles qu’anavan a l’escòla a pès e que s’amusavam en chamin e daus mestiers que fasiám los adultes a l’espòca onte i aviá pas enquera l’electricitat. Coneissián los auseus mercés a lurs chants, peschar los peissons a la linha, sabián si los champanhòus son bons. Brulavan las chastanhas sus la brasa, minjavam las cireisas sus l’aubre dau vesin.

            J.P.Reydy, nous a fait faire une dictée sur un poème en Occitan aux portes ouvertes, le 11 février de onze heures à midi. Ce poème parlait des enfants qui allaient à l’école à pieds et qui s’amusaient en chemin ainsi que des métiers que faisaient les adultes à l’époque où il n’y avait pas l’électricité. Ils reconnaissaient les oiseaux grâce à leurs chants, pêchaient les poissons à la ligne, savaient si les champignons étaient bons. Ils brûlaient les châtaignes à la braise, et mangeaient les cerises sur l’arbre du voisin.

Maximylien

Dimècres 10 de mai avem chantat a la ràdio RCF las chançons: l’autre jorn sus la montanha e la io-io, quò s’es passat dins la cort dau colègi qu’es lo jornalista plan brave e agradiu Sébastien que nos a enregistrat.

Mercredi 10 mai nous avons été interviewé par la radio RCF, on a chanté les chansons l’autre jour sur la montagne et la io-io, ça s’est passé dans la cour du collège et c’est le très sympathique journaliste Sébastien qui nous a enregistré.

                                                            MONA